Gérer son stress grâce à la naturopathie

Le stress est une réaction normale de notre corps, positif lorsqu’il est ponctuel, il peut devenir très néfaste lorsque qu’il se prolonge. Notre vie moderne, en nous imposant un rythme effréné et intense peut vite nous rendre perméable au stress et ce de manière chronique. Or, le stress chronique, épuise nos réserves nerveuses et fragilise notre santé petit à petit.


Les 3 phases du stress

C’est Hans Selye, qui en 1936 parla pour la première fois du stress : «le stress est la réaction physiologique d’alarme et de défense face à la menace ou à l’agression». C’est également lui qui développa la théorie du «Syndrome général d’adaptation» se décomposant en 3 phases:

  • La phase d’alarme :  Intervient au moment où l’on reçoit le stimulus  » stressant « . La réponse à ce stress : le combat ou la fuite. L’organisme va à ce moment tout faire pour s’adapter et réagir. Pour cela, le système nerveux envoie un message à notre cerveau qui, en agissant sur la glande médullo-surénale, libère de l’adrénaline et de la noradrénaline. Il y a augmentation du rythme du cœur, de la respiration, de la pression artérielle, de la transpiration.
  • La phase de résistance : intervient lorsque le stimulus persiste. Il est parfois bien compliqué face aux stress modernes de combattre ou de fuir, c’est pour cette raison que l’organisme s’adapte et se prépare à résister dans la durée : le stress devient chronique. Le corps sécrète beaucoup de cortisol, le taux de glucose dans le sang reste élevé pour fournir l’énergie nécessaire pour tenir le coup.
  • La phase d’épuisement : le stress perdure et l’organisme est incapable de faire face Le corps est dépassé et a épuisé toutes ses ressources pour tenir, c’est l’effondrement. Les signes de l’épuisement : fatigue extrême, le système immunitaire s’affaiblit et parfois c’est le burn out. Les surrénales sont épuisées et ne parviennent plus à secréter correctement de cortisol.

Les conséquences du stress sur l’organisme

Généralement, il est reconnu qu’une exposition importante dans la durée et l’intensité aux agents stresseurs, peut avoir des conséquences à terme sur la santé physique et mentale. On parle alors de troubles  secondaires qui peuvent être liés au stress et se manifester sur différents plans :

  • Physique :
    Fatigue inhabituelle, troubles du sommeil, baisse de l’immunité et troubles infectieux à répétition, troubles digestifs (brûlures d’estomac, troubles du transit, spasmes …), troubles cutanés (psoriasis, eczéma, acné), de l’inflammation (maux de têtes, lombalgies, douleurs prémenstruelles..)
  • Psychologiques et émotionnels :
    Perte de mémoire, difficultés de concentration et d’attention, des troubles dépressifs et des troubles anxieux.
  • Comportementaux : 
    Des  troubles de l’appétit (boulimie, anorexie), addictions: alcool, tabac …

Pour limiter ce stress chronique et tous ses désagréments, nous pouvons agir globalement sur deux niveaux : 

  • Sur les agents stressants : réorganiser son quotidien, changer de travail, de cadre de vie …
  • Sur soi-même : en limitant l’impact du stress sur notre corps, en modifiant son hygiène de vie globale et en faisant appel à certaines techniques naturelles.

Mes conseils 100% naturels pour mieux gérer le stress

Ralentir 
– Prendre  soin  de  soi,  apprendre  à  écouter  son  corps  et  ses  signaux  d’alerte, savoir dire non et se recentrer sur soi et son bien-être.
– Reconnectez vous avec la nature, allez en forêt, en montagne, à la campagne ou au bord de mer. Prenez le temps pour observer, sentir, toucher, écouter. Revenez à l’essentiel.

L’alimentation anti-stress 
– Limiter sa consommation de stimulants  et  de  toxiques : café, cigarettes, alcool.
– Apporter au corps certains micronutriments dont il a besoin pour faire face au stress : magnésium, vitamines du groupe B, oméga 3, tryptophane (acide aminé permettant la synthèse de la sérotonine : hormone du bien-être).
– Prendre soin de ses intestins et de son microbiote intestinal (siège de la synthèse de la sérotonine). Consommez des aliments pré et probiotiques, si besoin assainir et réparer la muqueuses intestinale.
– Veiller à bien équilibrer les apports tout au long de la journée (chrononutrition).

L’activité  physique 
Le muscle est le contrepoids du nerf ! Bouger tous les jours, nous aide à nous sentir bien dans nos baskets ! Pratiquer une activité physique régulière, nous permet de nous libérer des tensions physiques et mentales grâce notamment aux endorphines : hormones du plaisir, elles apaisent l’anxiété et le stress.

Libérer ses émotions
Exprimer ses émotions et déposer ses soucis quotidiens, via l’écriture ou la parole est indispensable pour retrouver son équilibre.
Vous pouvez aussi faire appel au Fleurs de Bach, qui travaillent d’une manière énergétique et subtile sur les émotions profondes.

Respirer
Respiration abdominale, cohérence cardiaque, pranayamas … toutes ces techniques de respiration permettent de se détendre naturellement, en oxygénant le cerveau et en rééquilibrant le système nerveux, lui permettant de passer en mode parasympathique, notre mode « zen ».

Les techniques manuelles et l’hydrologie
Massages bien-être et réflexologie plantaire sont des moyens très efficaces pour se libérer des tensions et retrouver de la sérénité.
– L’utilisation de l’eau est également sous-estimée. Les bains chauds, au sel d’Epsom (riche en magnésium) sont absolument fabuleux pour apaiser le stress.

Les huiles essentielles
Camomille romaine, lavande fine, ylang-ylang, mandarine, petit grain bigaradier … en olfaction ou par voie cutanée, les huiles essentielles sont de véritables alliées pour s’apaiser et diminuer son stress au quotidien.

Les plantes
Les plantes relaxantes : passiflore, valériane, aubépine, tilleul, camomille
Les plantes adaptogènes : rhodiola, ashwagandha, basilic sacré 
Le CBD : abréviation du terme « cannabidiol ». Cette molécule fait partie des nombreux (autour de deux cents, selon l’Organisation mondiale de la santé) cannabinoïdes présents dans le chanvre. A l’inverse de l’actif le plus connu de la plante, le delta-9-tétrahydrocannabinol (THC), le CBD n’a pas d’effet stupéfiant. Le CBD, est un formidable anxiolytique naturel, utile pour vaincre les tensions physiques et psychiques. Veillez à choisir un CBD de qualité et le consommer sous forme d’huile ou de tisane. 
Profitez de -15% pour les produits de la marque Yogah avec le code CELINENATURO15


Article écrit par Céline Javanet – Naturopathe et réflexologue

Vous souhaitez retrouver équilibre et sérénité de manière 100% naturelle ?
Je serais ravie de vous accompagner et de vous aider sur ce chemin.


Je propose des consultations de naturopathie à distance en visio

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :