8 conseils pour bien vivre l’automne

L’automne, saison de transition, permet à la nature et à l’homme de se préparer à l’hiver. C’est aussi un moment d’introspection, qui nous permet de ralentir et de faire le point sur l’essentiel. 
En médecine traditionnelle chinoise l’automne est entre le YANG de l’été et le YIN de l’hiver. Le yang étant le côté de : la lumière, la chaleur, la sécheresse, le soleil, le mouvement, alors que le yin est le côté de : le noir, la lune, la fraicheur, l’humidité, l’immobilité.

L’automne serait lié à l’élément métal, aux poumons et gros intestins, ainsi qu’à la tristesse et la mélancolie.

🍂 1. L’alimentation de l’automne

Pour contrebalancer, les faibles températures et prendre soin de son « feu digestif » (appelé « Agni » dans l’ayurvéda), on adopte une alimentation réchauffante.
On privilégie les aliments cuits et on diminue le cru. On consomme des légumes racines et féculents légers (courges, panais, patates douces, châtaignes.. ) des fruits secs, des épices réchauffantes, comme le curcuma, le curry, le gingembre, la cannelle, les infusions type chaï.

🍂 2. L’automne saison de « nettoyage »

Après les excès de l’été, l’automne nous invite à aider et soutenir notre corps dans ses fonctions de detoxification.
On limite tout ce qui surcharge l’organisme (alcool, aliments transformé, excès de café, sucres raffinés..) et on reprend une activité physique régulière (le mouvement est indispensable pour faire circuler les liquides du corps)
On peut également opter pour la monodiète, cela désigne simplement le fait de ne manger qu’un seul aliment le temps d’un repas ou d’une demi-journée ou journée (selon les personnes). Par exemple, un soir par semaine, ne faire qu’un diner de pommes ou de compote de pomme ou de carottes ou encore de pommes de terre vapeur. Cette technique douce, permet d’alléger le travail du système digestif et donc laisse plus d’énergie au corps pour se detoxiner et se régénerer.
Vous pouvez également avoir recours à d’autres techniques intéressantes comme :  le sauna/ hammam, le brossage à sec, les massages ou encore l’usage de plantes drainantes (attention aux contre-indications, n’hésitez pas à demander conseil à votre naturopathe)

🍂 3. On soutient les poumons

Pour aider les poumons à s’ouvrir et à fonctionner de manière optimale, vous pouvez tester différents exercices de respiration et pranayama. La respiration est souvent mise de côté, alors que l’oxygène est, je le rappelle, notre premier carburant !
Pour actionner un peu plus vos poumons et augmenter vos capacités respiratoires, le top est de pratiquer de l’exercice en extérieur : marche active/ nordique, course à pied, vélo…
Selon les besoins et les terrains, certaines plantes pourront être très utiles (en cas d’arrêt du tabac par exemple ) vous pourrez alors prendre des plantes mucolytiques/ adoucissantes, pour fluidifier le mucus « englué » dans les bronches et soutenir les muqueuses respiratoires. 

🍂 4. On chouchoute ses intestins

L’intestin tient une place centrale dans le bon équilibre du corps, d’ailleurs, Hippocrate disait « Toute maladie commence dans les intestins » .
Et oui, des intestins en bonne santé, permettent de mieux résister face aux infections froides / virus et donc de moins « tomber » malade. 
Il est donc indispensable, d’autant plus à cette saison, de chouchouter notre intestin (qui est aussi notre deuxième cerveau ! )
Il faudra veiller à un bon transit, via une alimentation adaptée, auto-massage, relaxation, hydratation, des plantes mucilagineuses si besoin. 
On n’oublie pas également, de bien nourrir notre microbiote avec des aliments pro et prébiotiques. Et a apporter les nutriments nécessaires à une muqueuse intestinale en bonne santé : protéines de qualité, collagène, minéraux. 

🍂 5. On booste son système immunitaire

En plus d’une bonne hygiène de vie, alimentation adaptée, sommeil de qualité, gestion du stress, on peut soutenir notre système immunitaire avec certaines plantes (thym, échinacée, EPP…) les produits de la ruche sont également très interessants (cure de pollen, propolis, gelée royale) et on peut également penser à certains micronutriments, notamment, la vitamine D, la vitamine C et le zinc, qui sont 3 micronutriments indispensables pour le bon fonctionnement du système immunitaire.

🍂 6. On ralentit le rythme et on prend soin de soi

Le mois de septembre est souvent un mois agité : reprise du travail, reprise de l’école, nouvelles activités… ce départ sur les chapeaux de roues peut grandement diminuer notre énergie vitale. Il est donc important de s’accorder un peu de temps pour soi, pour se retrouver et se chouchouter.
Bain chaud, massage relaxant, réflexologie plantaire, lecture, balade dans la nature (pour admirer les belles couleurs d’automne).
On se couche assez tôt et on pense à s’exposer à la lumière naturelle dans la journée.

🍂 7. On pratique une activité qui favorise l’ancrage

En automne, il y a souvent beaucoup de vent. Pour compenser cet excès de VATA (élément AIR en Ayurvéda), on opte pour quelques pratiques permettant de nous ancrer à la terre.
Je vous conseille les méditations/visualisations d’ancrage, où l’on visualise nos pieds prendre racines dans la terre, on peut également pratiquer le pranayama, le qi gong et des postures de yin yoga (plutôt statiques et ancrées au sol)

🍂 8. Au niveau émotionnel

On travaille sur ce qui nous bloque, ce qui nous rend triste car « ce qui ne s’exprime pas s’imprime ». Cela peut passer par différents moyens d’expression : écriture, parole, art thérapie…

Article écrit par Céline Javanet – Naturopathe certifiée


Vous souhaitez que je vous accompagne pour optimiser votre santé au naturel ? N’hésitez pas à réserver votre consultation, ou à profiter d’une séance découverte gratuite ! ⬇️

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :