La naturopathie

L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) la classe comme 3ème médecine traditionnelle du monde après la médecine chinoise et ayurvédique. Pour les autorités européennes, elle fait partie des médecines non conventionnelles.

Pour la Fédération Française des Ecoles de Naturopathie (FENA), « la Naturopathie est l’ensemble des pratiques issues de la Tradition occidentale, visant à préserver et à optimiser la santé globale de l’individu, ainsi qu’à aider l’organisme à guérir de lui-même par des moyens naturels.

La Naturopathie est l’art de rester en bonne santé et d’être acteur de sa santé.

Elle propose une synthèse de méthodes naturelles pour optimiser sa vitalité et réveiller son « médecin intérieure », concept cher à Hippocrate.

Le travail du naturopathe consiste à identifier l’origine de votre problématique et à favoriser l’auto-guérison par le biais de moyens naturels.

La naturopathie ne se substitue pas à une démarche thérapeutique quelle qu’elle soit. Le naturopathe peut éventuellement venir compléter un traitement mis en place par le corps médical, par des conseils d’hygiène de vie, un réglage alimentaire et des techniques de gestion du stress appropriées.


Les 5 piliers de la naturopathie

Le saviez-vous ? La Naturopathie repose sur 5 piliers inspirés de la philosophie hippocratique:

1. Le vitalisme
Notre organisme possède une force de vie intelligente qui tend vers la réparation (cicatrisation, recalcification d’une fracture, etc.). Le rôle du naturopathe est de favoriser l’expression de cette « force vitale » avec l’aide de différentes techniques et produits naturels.

2. L’humorisme
Il s’agit de la science qui étudie les « humeurs », c’est-à-dire des liquides composants notre corps : liquides intra-cellulaire et extra-cellulaire, lymphe et sang.
Les déchets métaboliques, les poisons issus de notre environnement et de nos habitudes de vie (alimentation industrielle, tabac, alcool, sucreries…) circulent dans ces liquides humoraux.
Une circulation fluide est synonyme de santé. A l’inverse, si ces liquides sont stagnants, les cellules ne sont plus correctement nourries, les toxines s’accumulent dans le corps ce qui fait le lit de pathologies.

3. Le causalisme
Il s’agit d’une méthodologie propre au naturopathe qui consiste à rechercher la cause et l’origine du dysfonctionnement. Il agira sur cette cause et non sur le symptôme lui-même qui n’est en fait qu’un signal d’alarme du corps.

4. L’hygiénisme
Il s ‘agit de l’utilisation harmonieuse et intelligente du milieu naturel et de ce qu’il nous offre.

5. L’holisme
L’être humain ne peut être abordé que dans sa globalité (physique, psychologique, émotionnel, social, familial…). Le Naturopathe ne traite pas un organe ou un symptôme, mais un individu dans toute sa complexité.


Les techniques du naturopathe

Pour exercer son « art », le naturopathe a à sa disposition 10 techniques naturelles:

  • L’alimentation ou hygiène nutritionnelle: Corrections et rééquilibrages alimentaires personnalisés en fonction de chaque individu.
  • L’équilibre psycho-émotionnel: Techniques de relaxation, gestion du stress et des émotions, Fleurs de Bach.
  • L’exercice physique: Conseil d’une activité physique adaptée (gymnastique douce, pilates, running, marche à pied, yoga, vélo… )

Ces 3 premières techniques sont appelées en naturopathie les 3 techniques majeures, car ce sont les 3 piliers absolument indispensables à une bonne santé.

En plus de ces 3 piliers, le naturopathe pourra recourir à 7 techniques complémentaires pour optimiser son accompagnement :

  • L’hydrologie: Boissons et tisanes, douches, bains, sauna et hammam, utilisation des argiles
  • La phytologie: Usage des plantes (phytothérapie), des bourgeons (gemmothérapie), des huiles essentielles (aromathérapie), des eaux florales (hydrolathérapie)
  • Pneumologie et techniques respiratoires: Pour une meilleure oxygénation et lutter contre l’acidose tissulaire : Exercices de respiration, Bol d’air Jacquier.
  • Les techniques manuelles: Massages bien-être non médicaux
  • La réflexologie: Stimuler des zones réflexes du pied pour agir sur le système nerveux central qui gère le fonctionnement des organes, des muscles et des glandes.
  • L’actinologie et les techniques vibratoires Utilisation des couleurs, de la lumière et des rayonnements solaires
  • La magnétologie et les techniques énergétiques: Energie de la terre, contact de la nature, ions négatifs
<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :